Historique de l’industrie de l’alimentation

Pour survivre, les hommes ont des besoins primaires à satisfaire en permanence ; dont le plus important consiste à se nourrir. Et si tout au début, ils ne savaient que cueillir et tuer pour se trouver à manger, le comportement humain n’est plus le même de nos jours. Avec la multiplication substantielle du nombre des habitants de la planète, ainsi que les diverses évolutions, la plupart des gens n’ont plus qu’à faire quelques manipulations pour que le repas puisse être prêt. Effectivement, de nombreuses étapes ont été franchies pour que l’alimentation ait changé à ce point, dont l’industrie alimentaire. Mais plus précisément, comment s’est déroulée cette évolution ?

Le début de l’industrie alimentaire

Si on revenait au début de l’histoire de l’industrie alimentaire, ce sont les dernières années du XVIIe siècle qui capte le plus l’attention des intéressés. Avant cela, l’agriculture et l’élevage constituaient encore les travaux principaux qui garantissaient la réussite de la vie d’un foyer. Mais vers le milieu du XIIe siècle, l’exode rurale battait son plein et le manque de nourritures commençaient à se sentir dans les villes fortes en densité. Et c’est là qu’une nouvelle idée d’exploitation des aliments a été conçue. En effet, durant cette période, l’industrialisation des aliments avaient pour but primaire d’optimiser le délai possible de la conservation de la nourriture. C’est ainsi qu’en 1790, la première méthode de stérilisation a vu le jour par un britannique. Il s’agissait, à l’époque, de conserver les aliments périssables à l’aide de la chaleur. Mais avec la création de la conserve était aussi arrivée la fameuse soupe avec poudre.Les années suivantes, l’industrie alimentaire ne cessait de se développer avec l’appui de nombreux chimistes et industriels. Et en 1913, pour être plus précis, les premiers appareils électroménagers étaient mis en place et utilisés dans certaines cuisines. Le réfrigérateur était le suivant dans la liste. Et plus est, celui-ci n’attendait que peu de temps pour les particuliers assez aisés l’adoptent chez eux.

Les années glorifiantes du secteur

En dépit de ces quelques changements dans l’univers de la cuisine, il faut dire que c’était surtout durant le XIXe siècle que l’industrie alimentaire a connu une évolution remarquable. Disons même qu’entre les années 1940 et 1970, le secteur a réussi à dompter majoritairement le champ de l’industrialisation. Du point de vue technologique, le congélateur a été utilisé pour la première fois ; ce qui signifie l’entrée du monde dans la phase de la surgélation des nourritures. Aussi, le four micro-onde était accessible à tous ; et le fait de se procurer des repas déjà précuits était très prisé. Mais ce qui a aussi été très notoire à cette époque, c’était l’existence nouvelle des additifs alimentaires. Ce qui a permis aux ventes d’atteindre leur summum. Sans oublier que la France faisait partie des acteurs principaux de cette croissance sans équivoque. A côté de tous cela, le goût et les matières premières n’étaient pas les seuls à connaître une amélioration ; les techniques sont aussi montées d’un cran. D’où, l’affichage des dates de péremption et la création de certains organismes relatifs à l’industrialisation des nourritures.

L’évolution et l’état actuel de l’industrie alimentaire

Cette évolution positive de l’industrie alimentaire s’est avérée prendre une tournure noircie vers la fin du XIXe siècle avec des problèmes majeurs, dont la crise de la vache folle en 1990. La vente commençait à baisser ; mais quand une deuxième crise survenait en 2000, le secteur semblait être à cours de vie. Quand bien même, certaines initiatives relatives à la sécurisation des aliments fabriqués et des matières premières à utiliser ont permis aux acteurs de poursuivre l’histoire dans une voie plus positive. Ce qui s’explique par l’existence de toutes ses grandes maisons de fabrication alimentaire célèbres actuel.