Industrie, marketing et immenses profits

Industrie

La part des produits industriels augmente dans notre régime alimentaire quotidien. Les acheteurs n’ont aucune conscience des effets pervers qui se cachent derrière les annonces marketing. Ces produits ne se contentent pas de grever notre budget de consommation, mais ruinent également notre santé. Les conséquences sont nombreuses autant que consternantes : arthrose, goutte, douleurs cardio-vasculaires. 

Le triomphe des denrées industrielles dans notre alimentation

Il convient de vous mettre en garde contre les annonces marketing qui encensent des biens alimentaires transformés. A l’heure actuelle, les marques et les enseignes modifient profondément nos habitudes nutritionnelles. Tous les fabricants rivalisent de bons arguments pour promouvoir les bienfaits incomparables de leurs produits. Les habitants urbains, qui n’ont pas de temps pour emporter des plats cuisinés, sont l’une de leurs proies consentantes. Il en va de même des enfants qui raffolent des douceurs et des sucreries, ou des personnes qui, accusant une franche obésité, recherchent un régime insolite pour perdre du poids. Une large majorité de population se laisse prendre au piège par les messages publicitaires très salés. Toutefois, le succès de ces produits résulte surtout de l’idée de luxe ou de fierté que les consommateurs attachent à la nourriture industrielle. Est-ce qu’ils sont aveugles au point de ne pas voir que les commerçants se font de l’argent au détriment de leur santé ? Les fabricants industriels récoltent d’immenses profits, sans aucun souci pour la qualité nutritionnelle.

Trop sucrée, l’alimentation industrielle cumule des méfaits sanitaires

Ce n’est pas pour rien si des personnes ne jurent plus que sur les denrées d’origine végétale, comme les légumes ou les fruits. En effet, l’alimentation ne doit pas être comprise comme une affaire de mode, mais un besoin physiologique de notre organisme qui conditionne l’accès à une vie productive et épanouissante. Les aliments industriels contiennent une teneur élevée de sucre et d’acides gras insaturés qui mettent à mal le fonctionnement du cœur, des muscles ou des articulations. En outre, des preuves accablantes amènent à penser que la consommation excessive de produits industriels est l’une des causes déterminantes de la prise de poids. Or, l’on sait que l’obésité favorise l’apparition de diverses maladies comme l’arthrose, l’hypertension, la goutte et les troubles cardio-vasculaires pouvant déboucher sur un arrêt cardiaque.

La nécessité de traquer les bons aliments à chaque course

Le soda, la bière, la charcuterie, les chocolats sont donc à bannir. Pensez à modérer vos envies pour les crèmes ou les pâtisseries, et si vous êtes un amateur incorrigible de la bonne chère, on n’a plus qu’un conseil : privilégiez les glaces faits maison, les croissants ou les pâtes de fruits fabriqués au niveau local. Prenez la peine de traquer les bons aliments, chaque fois que vous faites votre course. Pour manger zen et équilibré, donnez la priorité aux produits végétaux et oubliez les grandes surfaces au profit des marchés locaux.