Intérêts et cas d’application d’une colle anaérobie

colle anaérobie

Dans de nombreux secteurs professionnels, l’utilisation de solutions adhésives de qualité s’avère indispensable. La colle anaérobie figure parmi les colles utilisées en milieu industriel. De quoi est-elle faite, et quels sont ses domaines d’application ? Au fil de cet article, vous obtiendrez quelques éléments d’explication.

La composition de la colle anaérobie

Certains sites spécialisés proposent une vaste sélection de colles anaérobies destinée aux milieux professionnels et à l’industrie. Cette substance offre notamment un temps de prise relativement bref.

En effet, la colle anaérobie est un produit monocomposant qui durcit en l’absence d’oxygène dans l’air et au contact du métal. C’est de cette caractéristique particulière qu’elle tient d’ailleurs son nom. Il va donc sans dire que de nombreux domaines requièrent son usage, notamment pour l’assemblage et la fixation d’éléments métalliques dans un environnement dépourvu de dioxygène.

Il est à noter que cette solution adhésive convient à des usages nécessitant une résistance à des températures très élevées. Ces températures peuvent atteindre 180 à 200°C sur une période prolongée, sans affecter sa durabilité ni l’efficacité de la fixation réalisée. Cette substance bénéficie d’une adhérence optimale en raison de sa capacité à pénétrer dans les pores et les irrégularités des surfaces sur lesquelles elle est appliquée.

Dans quels secteurs utilise-t-on cette substance ?

Des assemblages mécaniques sont réalisés quotidiennement dans de nombreux milieux professionnels. On peut donc faire usage de la colle anaérobie dans de nombreux domaines, tels que l’industrie aéronautique, l’automobile, les chemins de fer et les transports en général, ou encore le secteur de la défense.

Concrètement, cette solution adhésive peut intervenir dans la conception et la fabrication de systèmes de freinage, d’amortissement, de suspensions, de roulements à billes ou encore de boîtes de vitesse.

L’usage d’un adhésif puissant et fiable permet de le substituer à l’utilisation de solutions mécaniques traditionnelles telles que le soudage, ce qui représente un gain de temps considérable pour les industriels. C’est également un excellent moyen de réduire les coûts de production.

Avec l’essor de ces nouvelles méthodes, des préoccupations nouvelles apparaissent dans ces différents domaines professionnels. Diverses questions réglementaires liées à l’utilisation des solutions adhésives ont très vite émergé. Cela concerne notamment la sécurité lors de la manipulation des produits, ainsi qu’à la présence de produits chimiques dans leur composition. A ce titre, l’avantage des colles anaérobies réside dans le fait qu’elles sont dépourvues de solvants.

Une solution adhésive aux champs d’application variés

On associe généralement trois champs d’application différents à la colle anaérobie. Le premier, et sans doute le plus répandu, est le freinage de filetage. Les propriétés particulières de cette substance offrent aux pièces et aux raccords filetés une bonne résistance face aux chocs, aux changements de pression ainsi qu’aux vibrations, ce qui évite des fragilisations liées au serrage des fixations.

Deuxième champ d’application rendu possible par cette solution adhésive, le scellement  permet aux raccords filetés d’être aussi solides et fiables qu’avec une rondelle de blocage, un écrou, une soudure ou encore des systèmes d’agrafage. De surcroît, les raccords bénéficient d’une excellente résistance à la corrosion.

Enfin, cette substance est utilisée pour assurer l’étanchéité des assemblages, qu’il s’agisse de surfaces planes ou de bien de vis. Là encore, la robustesse de la fixation est à toute épreuve, résistant à des pressions ainsi qu’à des chocs élevés.

En résumé, l’usage d’un tel produit convient à des ouvrages industriels de pointe validés par de nombreux bureaux d’études techniques, et tend progressivement à se substituer à des solutions plus traditionnelles.