Marquage au sol industriel : les règles à respecter

Marquage au sol industriel

Le marquage au sol industriel est un processus qui nécessite de bien s’informer au préalable. Sa réalisation fait écho à des normes et mesures indiquées dans le code du travail afin de garantir la performance et la sécurité des employés. Voyons ensemble en quoi consistent ces réglementations et leurs intérêts au sein d’un entrepôt correctement signalisé.

Pourquoi réaliser un marquage au sol en milieu industriel ?

Dans un entrepôt, des personnes et des engins de tout genre sont sans cesse amenés à se croiser. Il est donc important dans ces conditions de définir en amont un plan de circulation suivant des règles de déplacement stricts. En ce sens, le marquage revêt un aspect sécuritaire et de performance pour le personnel qui est amené à circuler dans l’entreprise. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est soumis à une réglementation précise, et que tout professionnel est appelé à respecter. Des nombreuses possibilités de types de marquage s’offrent à celui-ci. Mais on préfèrera toujours des revêtements qui tiennent durablement au sol, qui s’entretiennent facilement et qui ne présentent aucun danger. La peinture industrielle à base de polyuréthane, d’acrylique ou de résine époxy est un choix efficace ! Elle résiste aux différentes conditions de travail de chaque milieu, qu’il s’agisse d’une usine de produits chimiques ou d’un entrepôt de biens alimentaires. Elle est appliquée sur une longueur souhaitée pour indiquer un chemin à suivre, pour délimiter un espace et pour marquer des emplacements de palettes…

Normes de marquage au sol en industrie

Le code de la construction en son article R.125.3.1 stipule qu’une signalisation au sol composée de bandes jaunes et noires doit figurer sur l’ « aire de débattement des portes automatiques ». Un autre arrêté pris en novembre 1993 ajoute que les locaux d’une entreprise disposant de zones où circulent les employés doivent être marqués par des bandes rouges et blanches, ou jaunes et noires, si ces endroits comportent des obstacles dangereux susceptibles de provoquer des chutes ou des chocs sur de personnes. De même, un marquage au sol en entrepôts ne peut être réalisé avec n’importe quelle couleur, car chacune des teintes à sa propre signification. Celles-ci doivent être bien visibles et clairement identifiables.

Si le jaune, le noir et le blanc sont très utilisés pour une signalisation intérieure, il est surtout important d’opter pour une teinte qui contraste avec la présentation du sol. La possibilité vous est donné d’employer des nuances fluorescentes afin de renforcer le signalement des zones de danger ou des zones à éclairage faible. Avoir recours à un professionnel garantit l’obtention de résultats efficaces, durables et adaptés aux problématiques de votre secteur d’activité. De l’étape de la définition du plan de circulation à celle de la préparation du sol, et ce, jusqu’à la dernière touche de finition, l’accompagnement d’un spécialiste est indispensable pour réaliser un marquage au sol respectant toutes les règles et recommandations en vigueur.

Les différents types de marquage au sol industriel

Le sol d’un entrepôt peut être marqué de différentes façons. Plusieurs types de produits permettent d’effectuer l’identification de chaque zone de vos locaux. L’application d’une peinture de traçage par exemple, qui se décline en des coloris variés afin de répondre à la législation. Ces couches de peintures mélangées à un solvant peuvent être antidérapantes. Elles sont en général appliquées suivant deux méthodes : soit avec un pistolet ou soit avec un rouleau. Les bandes entrecoupées d’huile de coupe peuvent avoir différentes épaisseurs. Il s’agit d’un choix idéal quand il est question de signalement sur un sol d’ateliers et d’entrepôts qui accueillent des petits engins. La peinture nécessite certes un temps de séchage, mais son choix est gage de performances industrielles.

En revanche, si vous comptez changer l’aménagement de vos locaux, l’option des adhésifs se révèlera plus intéressante. Ils sont faciles à mettre en place et peuvent être facilement retirés pour une nouvelle utilisation. Ils présentent également une excellente résistance à l’usure et à l’abrasion et font preuve d’une grande durabilité. De plus, les adhésifs de signalisation offrent l’avantage de bien adhérer sur des surfaces irrégulières. Ils se déclinent aussi dans tous les coloris réglementaires et peuvent se présenter sous différentes formes afin de bien correspondre au type de signalisation voulu. Mais attention, en cas de mauvaise identification au sol ou de non-respect des normes requises, la responsabilité du responsable de l’entreprise pourra être engagée. Aussi, il est indispensable à toute entreprise industrielle d’assurer une veille permanente concernant les éventuelles actualisations de la législation afin de continuer à exercer dans le respect strict des directives données par la loi.