Pourquoi opter pour les chiffons d’essuyage non-tissés ?

chiffons d'essuyage non-tissés

Qu’est-ce qu’un chiffon non tissé ? Un tissu non tissé est un tissu qui est assemblé d’une manière aléatoire. La plupart du temps, il est catégorisé selon son domaine d’utilisation. Chaque année, la demande en moyen d’essuyage augmente de plus en plus. Ce genre de chiffon est vraiment utile, car il peut être utilisé dans plusieurs domaines comme dans les ateliers, dans les garages ou encore pour les tâches quotidiennes. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de chiffons non tissés selon leurs procédés de fabrication.

Les méthodes de fabrication des chiffons non tissés

Le chiffon non tissé est expressément utilisé pour le nettoyage. Dans l’ensemble, un chiffon d’essuyage non tissé est formé par la combinaison des fibres sans avoir recours au tissage ou encore au tricotage. Les feuilles sont assemblées par friction, par cohésion ou encore par adhésion. On peut voir trois manières de fabrication des chiffons d’essuyage non tissés. On a d’abord l’hydroalliage ou encore appelé spunlace. Les fibres en polyester sont entourées de deux couches en celluloses. Les différentes fibres sont maintenues ensemble grâce à un jet d’eau d’une très forte pression puis séchées pour garder leurs formes. Ensuite, on a aussi le liage thermique ou encore le spunbond qui consiste à faire fondre le polypropylène et de le disposer sur un tapis. On le passe ensuite entre des rouleaux pour le fortifier. Et enfin, on a le liage chimique ou airlad. Les celluloses en fibre sont assemblées par une mixture d’eau et de latex. On passe ce qui est formé dans des fourneaux pour ensuite le rouler.

Usage des chiffons non tissés

Le chiffon non tissé a beaucoup d’utilité. On peut l’utiliser dans le monde médical. En effet, les hôpitaux ainsi que les centres médicaux sont des zones particulièrement sensibles. Elles sont exposées à différents risques de contamination. Les non-tissés permettent de garder un milieu stérile tout en restant non allergène et en optimisant la douceur ainsi que la capacité d’absorption du tissu. Ce genre de chiffons a également sa place dans le milieu alimentaire. L’univers de l’alimentation a aussi le type de contrainte que le milieu hospitalier pour ne pas contribuer à la multiplication des bactéries. À part cela, on peut aussi l’utiliser dans les milieux industriels. Le tissu non tissé contrairement au chiffon blanc a une grande résistance mécanique et chimique et une capacité d’absorption très haute. Pour l’entretien, la réparation et le nettoyage des véhicules, on utilise le tissu non-tissé. C’est une très bonne perspective au polissage. Ce produit est vraiment très doux, ce qui ne risque pas de rayer la carrosserie des voitures. Et enfin, ce genre de tissus de par sa douceur est aussi adapté à l’utilisation corporelle. Il est très souple et non-pelucheux.

Les avantages d’utilisation des chiffons non tissés

Les chiffons non tissés apportent beaucoup d’avantages. Ils sont d’abord très hygiéniques. La preuve, c’est qu’on les utilise dans la fabrication des couches bébés, ou encore des serviettes hygiéniques. Ce sont des tissus très doux au toucher et pas du tout nocif. Ce genre de chiffons est fabriqué en microfibre écologique. Les chiffons non tissés ont une propriété antibactérienne très élevée. Parce qu’ils sont produits avec de l’eau, ils peuvent isoler les bactéries. Il est aussi conseillé de les utiliser pour promouvoir la protection de l’environnement.  Leurs structures moléculaires sont faciles à dégrader, ce qui veut dire qu’elles se décomposent plus facilement et plus rapidement. Un sac en tissu non tissé par exemple peut se décomposer en 90 jours et peut aussi être réutilisé plus d’une dizaine de fois. Le taux de pollution est de seulement 10 % par rapport à celui des sacs en plastique. Et enfin, les chiffons en tissu non tissé ont de bonnes propriétés physiques.